Domaines de Vergy-Harlegnan



 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionLesparre

Partagez | 
 

 Bapteme de Guilhem de Vergy

Aller en bas 
AuteurMessage
darkam



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Bapteme de Guilhem de Vergy   Mer 25 Juin 2008 - 21:42

L'abbé prit place derrière l'autel alors que les derniers fidèles s'assoyaient aux dernières places disponibles.

Bonjour chers Amis. En ce jours, notre frère, le fils du très Haut Guilhem de Vergy va rejoindre la communauté des fidèles de l'Église Aristotélicienne par le sacrement du baptême.

Notre frère, de par ce geste, pose le premier pas sur le chemin de la vertu qui le mènera au paradis solaire. Il se pardonne aussi tout ses péchés antérieurs.


Florent de Salignac leva ensuite les bras au ciel, et bénit ses paroissiens.

Soyez, mes frères, bénis au nom du Seigneur et de ses prophètes.

Guilhem, a exprimée le souhait de servir notre Église, et ce pour la plus grande gloire du Très-Haut. Il pourra répendre la parole des prophètes sur la création.

Cette création, c'est celle du Très-Haut, celle qu'il offrit à l'humanité pour qu'elle vive dans la vertu et ensuite rejoigne le soleil, mais c'est aussi le monde de la Créature Sans Nom, des vices et des péchés.

Mais grâce à la lumière qu'apportent les âmes bonnes comme celle de notre Frère, les hommes peuvent retrouver la bonne voie, et par la confessions, se repentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin

avatar

Nombre de messages : 152
Age : 31
Localisation : Bordeaux ou Noirlac
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Bapteme de Guilhem de Vergy   Jeu 26 Juin 2008 - 21:29

Une messe... Et pour l'occasion un retour à Beaumont... Et pas n'importe quelle messe ! Celle de messer Guilhem, fils aîné de la duquessa, dont les relations avaient finalement réussies à s'apaiser suite à une discussion animée au sein du faîte de la tour de Lesparre.
Pourquoi le baptême avait-il lieu à Beaumont et point à Lesparre ? Ce n'était pas à elle qu'il fallait demander, elle n'en avait aucune idée. Et elle n'avait pas songé à poser la question à sa dame, après tout, celle-ci organisait les cérémonies familliales comme elle le songeait... Et puis, Lesparre était devenu un havre de paix dont rares étaient ceux qui en avaient droit d'entrée. Souvent, c'était en mesnie restreinte aux membres de la famille et à ses quelques serviteurs que la baronnie médoquine coulait de douces et paisibles heures.
Beaumont était réservé aux cérémonies officielles, aux allégeances mainoises... Le mariage de damoiselle Aélis aurait peut estre lieu à Beaumont, d'ailleurs ? Enfin, ce mariage elle n'en avait plus eu de nouvelles depuis presque un mois. Depuis le jour ou la duquessa l'avait informée des projets qu'elle avait pour son aisnée, elles n'en avaient plus reparlé, et Eloin ignorait donc quel était l'état d'avancement du projet...
Après une bonne nuit de sommeil et un bain matinal à l'eau de rose pour effacer les cernes de ses yeux, et une rapide prière dans l'oratoire, la dame de parage rejoignit la chapelle, et se glissa en bout du second rang. Près de la famille, en soutien inéfable, mais pas trop non plus, puisqu'une dame de parage n'était point un membre à part entière de la famille. Amie, confidente, soutien moral et gouvernante de remplacement de temps à autre, mais pas soeur ni fille... En cela sa place était derrière le banc réservé aux Vergy-Harlegnan, et elle ne le regrettait point, elle qui n'aimait guère estre sur le devant de la scesne.
Assise, attendant le début de la messe et l'arrivée des principaux protagonistes, une question embarrassante envahit son esprit. Qu'en serait-il de la présence de la dame de Léard ? Depuis qu'elle avait soigné son aimé, et qu'elle était repartie sur le front breton, nul n'avait eu de nouvelles d'elle. Et elle savait que la duquessa commençait à s'inquiéter sérieusement de ce silence. Messer Guilhem serait fort attristé s'il ne la voyait point paraître à cette cérémonie importante pour lui...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistercien.forumactif.com
Guilhem

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 31/03/2007

MessageSujet: Re: Bapteme de Guilhem de Vergy   Sam 28 Juin 2008 - 12:43

Jeune adulte, présent dans la chapelle Saint-Louis... Chapelle ou le corps de son défunt père repose... Chapelle qui lui rapel tant de souvenir... Famille présente...Aujourd'hui enfin, après de nombreux mois d'attente, il se fera baptiser... Comme tout bon noble qui se respecte... Droit comme un "i" devant son cousin de chapelain, il l'écoutait attentivement... Espérant au fond de lui même que ses futurs parrain et marraine ne le laisserais pas choir en ce jour si important...

Première fois qu'il revenait ice-lieu après de nombreuses années... Il avait profiter d'un mariage en Normandie pour s'éviter un long chemin... Cherchant le repos dans le castel avant de reprendre la route, cherchant a se faire baptiser avant de rentrer à nouveau dans une église en tant que pêcheur... Mains qui se croise, nerveusement...Inquiet de ne toujours pas voir arriver ceux qu'il attendait...Ecoutant d'une oreille distraite le chapelain cette fois-ci...


[HRP]Désolé du retard...j'attendais la confirmation d'une personne avant de me lancer completement^^[/HRP]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerridween

avatar

Nombre de messages : 86
Localisation : Aux abords de l'ombre...
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Bapteme de Guilhem de Vergy   Dim 29 Juin 2008 - 16:26

Elle a eu un mouvement de recul sur le seuil…

Trop de souvenir icelieu…
Trop de douleur aussi…
Toujours ce noir, encore et toujours qui lui colle à la peau comme le lin de sa chemise sable en ce jour de fin juin.

Elle respire un grand coup l’air déjà chaud. Ne pas repenser au passé, à cette clairière. Ne pas revoir, fantômes, les silhouettes des licorneux venues peupler ce lieu empli de deuil jadis. Penser à ce futur qui lui dans les yeux de Guilhem, futur duc, futur comte.
Elle ne l’a pas revu depuis tant de temps.

Pas en avant en appui sur la canne qui l’aide encore à marcher.
Respirer encore… ce n’est pas la blessure au flanc qui pourrait la faire suffoquer… non pas celle là… celle insoignable qui barre son cœur.
Pas en avant…
Elle entre dans la nef. Il est là … il a grandi pardieu… une vague de mélancolie l’envahit quand elle le revoit encore courir dans ses jupes l’appelant à grands cris qui réveillaient tout le château. Ce petit bout d’homme plein de curiosité et de questions était maintenant un adulte. Et il lui ressemblait de plus en plus…
Respirer encore et avancer.
Les fleurs ont remplacées les tentures noires. Les bancs sont vides de pleurs. Son cœur devrait en faire de même.

Elle s’approche encapée licorne jusqu’à son neveu, la démarche encore un peu chaotique. Elle lui adresse un faible sourire et pose une main sur son avant bras. Le temps où elle le prenait dans ses bras et lui posait la main sur l’épaule est désormais révolu. Le lieu ne s’y prête pas non plus.
Doucement elle tourne la tête et glisse à l’oreille de son neveu :

Ne dis rien… je te raconterai plus tard le pourquoi de cette canne. Aujourd’hui est un jour d’engagement. Le tien. Il n’y a ici pas de place pour d’autres sujets, ni pour moi d’autre rôle que celui de te servir de témoin et de conseil.

Ses yeux sinoples s’attardent dans les lames aciers de son neveu. Elle respire un instant au contact du souvenir.
Elle passe doucement sa main sur la joue de son futur suzerain.


Sache une chose, Guilhem avant que je me taise pour ne plus troubler le recueillement qui doit être tiens… il serait fier de toi. Et je m’emploierai à remplir le serment que je lui ai fait, de veiller sur toi et la mesnie, au péril de ma vie. Je ne redis rien de moins ce jour, en étant ta marraine.

Envie d’embrasser sur la joue le petit garçon qu’elle voyait encore, retenue par la stature de l’homme d’aujourd’hui. Elle s’effacerait encore, comme elle l’avait toujours fait.
Elle rejoint ses mains sur le pommeau de sa canne et regarde pensive la pierre tombale qui jonche le sol.

Puisses tu être aussi fier de lui que je le suis… puisses tu être satisfait de moi de la même manière…
Tu me manques, mon frère…

_________________
Cerridween de Vergy
Pivoine, le rouge vous va si bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bapteme de Guilhem de Vergy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bapteme de Guilhem de Vergy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baptême de Damoiselle Elianor de Vergy
» [Roman] Guilhem d'Ussel, routier, seigneur et troubadour
» Demande de bapteme
» bapteme
» confirmation de bapteme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaines de Vergy-Harlegnan :: Chateau :: La chapelle Saint Louis-
Sauter vers: